Bioflash

Un système pour la désinfection et la désinsectisation des sols dans le respect de l'environnement. bioflash-01

Désinfection et désinsectisation respectueuse de l'environnement

Jusqu'en 2005, la désinfection et la désinsectisation étaient effectuées en employant des produits chimiques fumigènes : dans la pratique courante, le fumigène le plus utilisé était le bromure de méthyle (BM) CH3Br. Le bromure de méthyle a contribué de manière significative à l'appauvrissement de la couche d'ozone stratosphérique, il est également classé comme hautement toxique pour les organismes aquatiques et toxique/nocif pour l'homme. Avec l'approbation du Protocole de Montréal, il a été décidé de l'élimination du bromure de méthyle : dans les pays développés, il ne peut plus être utilisé depuis 2005, tandis que pour les pays en développement, l'interdiction a été reportée à 2015.

L'alternative aux produits chimiques de synthèse

La méthode Bioflash consiste à porter la première couche de sol (20 cm) à une température comprise entre 65 et 80°C et à maintenir ce traitement pendant environ 20 minutes. Comme la plupart des parasites telluriques des plantes ont un seuil létal inférieur à 80°C, l'efficacité est très élevée. En outre, il respecte l'environnement, la santé des agriculteurs et des consommateurs, sans détruire la microflore et les micro-organismes utiles.

Horticulture et floriculture dans le respect de l'environnement

La méthode Bioflash, tout en « purifiant » le sol des parasites et des ravageurs, ne libère pas de substances nocives dans l'environnement pour l'opérateur qui effectue le traitement, les micro-organismes utiles ou le produit à semer. Le système Bioflash n'utilise que de la vapeur et des réactifs respectueux de l'environnement. C'est pourquoi il est également compatible avec l'agriculture biologique. bioflash-2016